Associer son dimanche à une oeuvre picturale,

challenge de l'été proposé par le mulot bricole en attendant le retour des Happy Sunday Evening

DSCN2168

Ma rencontre avec Meddi

que j'associe à cette gravure d'Antonio Uria Monzon

dans laquelle je retrouve Nubia, ma fille

DSCN2190

gravure accompagnée d'un poème

“Quizá esta sea la clave, le llamanos tiempo y deberíamos llamarle hijo, el ser que es

de nosotros pero que no nos pertenece, la libertad que somos nosotros pero que sólo

podemos realizarla sujetándonos y negándonos a una tentación de miedo o de autoridad, de

prepotencia o de disciplina.

Ellos verán aquello que no alcanza la mirada de hoy, nacidos de nosotros son nosotros

mejores de intención y de esperanza, ellos son la libertad, el tiempo y el viento y la

palabra que no dijimos y el gesto insolente que rompe la soledad y la flor que no marchita.”

Traduction Mau

“Peut-être est  ce la clef, nous le nommons temps et devrions le nommer fils, l’être qui fait

partie de nous mais ne nous appartient pas, la liberté que nous-mêmes sommes mais que nous

ne pouvons réaliser qu’en nous soumettant et en renonçant à une tentation de crainte ou

d’autorité, de puissance ou de discipline.

Eux verront ce que notre regard n’atteint pas aujourd’hui, issus de nous ils sont nous,

meilleurs en intention et espérance, eux sont la liberté, le temps et le vent et le mot que nous

n’avons pas prononcé et l’air effronté qui chasse la mélancolie et la fleur qui ne fane pas. »